Exploration sensible " à la DOURBIE "

Exploration sensible " à la DOURBIE "

Balade
Juin 2022, par Nadya Charvet

La Dourbie, elle nous a donné rendez-vous tôt ce matin là, sur un parking improvisé, au milieu des vignes. Au loin dominait la Falaise du Cayla encore assombrie de la nuit. 

Dans nos paires d’yeux réunies se lisent les restes d’une petite nuit et l’excitation que procure la promesse d’un jour d’exception. Chacun a fourré dans son sac de quoi tenir une journée de marche, le temps qu’il faudra pour aller à sa rencontre.  

Nous sommes environ quatre-vingt, venus sur invitation, très spéciale, exceptionnelle pourrait-on dire, une de celle qui ne se refuse pas, car ceux qui sont là diront bientôt, « nous y étions » mais cela vous l’apprendrez à la fin du récit, lorsque nous serons posés, après huit heures de marche, dans le magnifique domaine de Bellefontaine ouvert par Hervé Tabar, son propriétaire.

A l’heure où je vous écris, le vin a coulé, les verres se sont entrechoqués, et les langues déliées. Quelle aventure ! Pas un d’entre nous ne songe à émettre la moindre critique, le plus petit regret, rien. 

Exploration sensible " à la DOURBIE "
Exploration sensible " à la DOURBIE "
Exploration sensible " à la DOURBIE "

L’équipe organisatrice est saluée d’une même voix, et malgré la chaleur, éprouvante aujourd’hui, les mots pour décrire l’expérience vécue par chacun jaillissent en cascades riantes, et éclaboussent. 

 Jorgen, passionné par les interventions de Jacques le Géologue, me re-raconte la formation des reliefs il y a 300 millions d’années, comme si nous parlions de vieux souvenirs. Annie me décrit le paysage que nous avons traversé au siècle dernier et confesse qu’elle aurait aimé être du voyage proposé par Pierre-Jean. Jason veut une amie chauve-souris, lui qui déteste les moustiques, et est sûr que Anna, la naturaliste pourra lui arranger ça. Sonia ne regardera plus jamais les forêts imbriquées, mal taillées, sans avoir une pensée liquide pour la rivière qui se dissimule à l’intérieur. 

Ah, vous je ne vous ai toujours pas dit ? Et vous ne devinez pas ? 

 Samedi 11 juin 2022, nous avons surpris la Dourbie dans son lit et sommes entrés dans l’intimité d’une rivière. L’an prochain, si vous avez la chance d’être du voyage, (réservez tôt !), saluez la pour moi, et pour nous tous, et dites-lui affectueusement, « nous y étions », elle comprendra.

Exploration sensible " à la DOURBIE "
Exploration sensible " à la DOURBIE "
Exploration sensible " à la DOURBIE "
Exploration sensible " à la DOURBIE "