Un randonnée nature au pic de Vissou

Le pic de Vissou ? Des amis m’en parlaient mais je ne savais pas où c’était. Près du lac du Salagou, proche de Montpellier ou sur le Larzac ? Et bien non ! A 10 minutes à peine de Clermont l’Hérault sur les communes de Cabrières et Mourèze. Le pic du Vissou est l’un des plus hauts sommets du centre Hérault avec le Mont Liausson.

PATRIMOINE_panneaux_randos_Vissou@pHernandez – Panneaux bifurcation des sentiers au pic de Vissou

Le week-end s’annonce beau, je décide de faire cette rando.

Je télécharge, par prudence, la fiche rando « les crêtes du Vissou » sur le site de l’Office de tourisme et me voilà en route pour Cabrières et son caveau muséographique, point de départ de la rando.

Il est 10h, je rentre dans le caveau où je découvre des vitrines exposant le passé historique et géologique du village, au milieu des bouteilles de vins et d’une belle exposition photo. Sur les conseils d’Erika, je décide de déguster les vins au retour.

 

 

Me voilà parti sur la route.

PATRIMOINE_Vissou@pHernandez – Vue sur le pic de Vissou à Cabrières

Sac à dos bien rempli pour le repas de midi. Canne de marche. Bonnes chaussures et casquette vissée sur la tête. Je traverse le village de Cabrières (il y a encore une épicerie, j’y achète une demie baguette !) et je vois au loin le pic de Vissou.

Aie ! Ça fait haut quand même 480m d’altitude, vais-je y arriver ?

Sorti du village, des vignes à perte de vue, une odeur de garrigue enivrante, j’accélère le pas pour être au sommet à midi. Après quelques minutes dans les vignes, ça commence à grimper. Les chênes remplacent les vignes. Les sous bois ombragés me permettent de souffler un peu et l’ascension se fait petit à petit. L’arrivée au sommet se fait attendre avec une dernière montée un peu raide, mais on y arrive.

En haut, le spectacle est là !

PAYSAGE_Vissou_table_orientation@Patrick_Hernandez – Table d’orientation au sommet du pic de Vissou

Une vue panoramique à 360°, des contreforts du Massif central à la Méditerranée, une table d’orientation pour me repérer et quelques chèvres pour essayer de me voler mon pique-nique ! Un banc, près de la tour de guet des pompiers, me permet un moment de méditation sur ces paysages aux multiples couleurs.

Mon casse-croûte englouti, je descends par la petite boucle (8km au total) sous un soleil agréable d’automne. Je rejoins le village et le caveau où m’attend Erika pour connaitre mes impressions sur la balade. Pour finir la journée, une dégustation avec modération, un échantillon de bouteilles d’Estabel, un brin fatigué mais une belle rando à refaire entre amis.

 

 

Côté pratique :

  • Distance : 12km
  • Difficulté : Moyen
  • Durée : 4h
  • Parking gratuit avant d’entrer dans le village
  • Passer à l’Office de tourisme récupérer le livret patrimoine sur le village
  • Rando fiche disponible à l’Office de tourisme : 0,50 €