Au fil de l’histoire

Au centre du département de l’Hérault, le Clermontais est riche d’une histoire millénaire.

PAYSAGE_Cirque_de_Moureze@medhi_Mehart
Une personne promène au cœur du cirque de Mourèze

 

Dès l’époque préhistorique, l’homme exploite les richesses du territoire sur plusieurs sites. On a retrouvé sa présence dans les mines de cuivre de Cabrières (les plus anciennes d’Europe) ou à Mourèze dans le parc des Courtinals par exemple.

Par la suite les Grecs et les Romains développent la région avec de nombreuses voies jalonnées de domaines viticoles. Il demeure encore des vestiges visibles, notamment à Aspiran.

Au cours du Moyen âge les premiers villages se sont développés autour de châteaux et fortifications notamment à Clermont l’Hérault, fief de la famille Guilhem, ville fortifiée principale.

 

D’un point de vue économique, dès le XIVème siècle, l’industrie drapière se développe sur les berges du Rhonel à Clermont l’Hérault et ce, jusqu’au début du XXème siècle. La Manufacture royale de  draps de Villeneuvette, fondée au XVIIème siècle a contribué à la renommée du textile Clermontais, ce dernier étant exporté jusqu’au Moyen Orient.

Villeneuvette et la place du village

Le Clermontais est aussi composé de terres agricoles, principalement de vignes dont certains vins sont réputés. Et qui au siècle dernier avait une des plus importantes productions françaises de raisins de table.

Le marché de Clermont l’Hérault, mentionné dès le XIIème siècle est un des plus importants de la région. Aujourd’hui, riche de toute cette histoire, le Clermontais n’a plus d’activité industrielle. La viticulture, le commerce et l’activité touristique sont les moteurs économiques du territoire.

 

Vous aimerez aussi

Les incontournables
À faire-se divertir
Où manger